Aller au contenu principal
Accueil > News > Concert le 5 novembre: Exotismes au temps des Lumières

Concert le 5 novembre: Exotismes au temps des Lumières

Le dimanche 5 novembre à 16H00, le musée Cognacq-Jay vous propose de vivre un moment exotique en musique. 

Pour l'occasion, l'association Live Music Now France met en avant trois jeunes talents : Jeanne Dorche à la basse de viole, Adèle Gornet au clavecin et Chloë Richard-Desoubeaux au violon. Vous pourrez ainsi découvrir ou redécouvrir l'oeuvre de Jean-Baptiste Rameau, de Marin Marais et de François Couperin. Ces morceaux choisis vous permettront de compléter votre visite de nos collections permanentes et notamment avec le thème des exotismes au siècle des Lumières. 

Cliquez ici pour avoir le programme complet

Les artistes :

Jeanne Dorche

Originaire de St Cloud, la violoncelliste et gambiste Jeanne Dorche est diplômée de Mannes College The New School For Music de New York, où elle a étudié avec Timothy Eddy. Jeanne s’est produite en soliste avec le Mannes Orchestra à New York, ainsi qu'en formation de chambre et d'orchestre à Carnegie Hall, Bohemian Hall, Union Club, Tishman Hall, Neue Gallery, Ukrainian Institute et Morgan Library.
Passionnée de musique ancienne, elle se spécialise actuellement en viole de gambe au CNSM de Paris, dans la classe de Christophe Coin. Parmi différents projets, elle a travaillé avec Emmanuelle Haim, Benoit Haller, Philippe Pierlot, Julien Chauvin, Olivier Baumont et Jean- Marc Aymes. Jeanne s’est également produite au sein de différents ensembles (ensemble Enthéos, Empire Viols, Orchestre des Jeunes de l’Abbaye aux Dames avec Marc Minkovsky).

 

Adèle Gornet

Après des études de clavecin et de basse continue au CRD de Bobigny dans la classe d’Isabelle Sauveur, elle se perfectionne en master au CNSM de Paris (classes d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou). Au cours d’académies, elle reçoit les conseils de Pierre Hantaï (Académie de Villecroze), Bertrand Cuiller (Académie de Vannes et formation à Royaumont) et Françoise Lengellé. 
Particulièrement intéressée par la musique d’ensemble, elle se produit dans diverses formations, sous la direction de Philippe Pierlot, Fabien Aubé, Olivier Schneebeli ou encore Fabien Armengaud. Elle est membre de l’ensemble Les Ondes Galantes. 
Adèle étudie également la musicologie, d’abord avec Charlotte Ginot, puis au CNSM de Paris, dans le Cycle supérieur de musicologie (Prix d’analyse théorique et appliquée en 2016 dans la classe de Claude Abromont et classe d’esthétique de Christian Accaoui). Particulièrement intéressée par la pédagogie et la transmission au public, elle anime des ateliers de médiation pour la Philharmonie de Paris, écrit des notes de programme et est conférencière au Musée de la Musique de Paris. En 2014, elle fonde avec Coline Feler l’association L’Attrape-note, développant divers projets de médiation musicale. En 2016, elle forme les étudiants du CNSMDP à la médiation musicale avec Hélène Schmidt. 
Adèle est lauréate du fonds Kriegelstein et reçoit le soutien du Mécénat Musical Société Générale. 

 

Chloë Richard-Desoubeaux

Eprise de musiques anciennes et d’histoire, Chloë Richard-Desoubeaux commence son parcours d’instrumentiste avec le violon « classique » au Conservatoire de Caen. Elle désire ensuite explorer d’autres sonorités et s’ouvre à la pratique du violon baroque, dont le son riche et chaud la touche profondément. Après obtention de son Diplôme d’Etudes Musicales au Conservatoire d’Aubervilliers-La Courneuve, elle suit l’enseignement de Patrick Bismuth au Conservatoire de Paris, où elle obtient son prix de Perfectionnement en 2016.  
Ses recherches sonores et historiques l’amènent également à l’étude d’instruments médiévaux tels que la vièle à archet et le rebec. Sa curiosité la conduit aussi à s’intéresser à la flûte à bec, lui permettant ainsi d’élargir sa palette de timbres. 
En 2013, Chloë crée l’Ensemble Connexions, qui devient Les Ondes Galantes en 2015, au sein duquel elle se produit régulièrement à Paris et en Normandie. Elle joue également dans diverses formations orchestrales, interprétant des grandes œuvres du répertoire comme la Passion Selon St Jean de J.S. Bach, sous la direction de Philippe Pierlot, la Passion Selon St Matthieu, du même auteur ou son Double concerto pour violon, dans lequel elle se produit en soliste.  
Parallèlement à sa pratique instrumentale, Chloë étudie la musicologie au Conservatoire Supérieur de Paris, où elle obtient son prix d’Histoire de la Musique en 2017.  

 

Dimanche 5 novembre / 16H00 / Gratuit / Sans réservation - dans la limite des places disponibles

Pour aller plus loin

Accès, horaires, accessibilité

Musée Cognacq-Jay
8, rue Elzévir
75 003 Paris

Tél. : 01.40.27.07.21
Métro : Saint-Paul, Chemin-Vert, Rambuteau
Bus : 29, 69, 76, 96

Ouvert de 10 heures à 18 heures, du mardi au dimanche (fermeture de la caisse à 17h30).
Fermeture le lundi et certains jours fériés : le 1er janvier, le 1er mai, le 8 mai, le 14 juillet, le 15 août, le 1er novembre, le 11 novembre, le 25 décembre.
Fermeture du musée à 17h le 24 et le 31 décembre.

Les musées de la Ville de Paris renforcent leur sécurité.

Nous vous remercions de bien vouloir ouvrir vos sacs à l'entrée et de montrer leurs contenus. Les bagages seront catégoriquement refusés.

Attention ! : Le musée n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.


Devenez mécènes de Marie-Antoinette
Le buste en marbre de la reine Marie-Antoinette a fait son retour dans les espaces d'exposition du musée Cognacq-Jay. Pour qu'il puisse y rester, aidez-nous à le restaurer!